Fixed Scrolling
Logo La Sangliere      LA SANGLIERE Logo La Sangliere

   Accès au panier en cours

- Le Manuel de Clôture -

CONSEILS


[Index] pages 46 à 48 [<-][->]



DOIT-ON FAIRE UN CIRCUIT FERMÉ AVEC LE RUBAN?

NON ! ce n'est pas indispensable. Si vous branchez votre ruban à un bout, vous aurez du courant à l'autre bout. Cela dit, si ce bouclage est possible, vous réduirez un peu le chemin que votre courant doit parcourir, puisqu'il s'élancera à chaque seconde vers la droite et vers la gauche pour se rejoindre en face, au lieu de faire le grand tour.

Ne vous servez jamais de petits fils (genre ficelle électrique à vache) pour acheminer le courant : de l'électrificateur vers la clôture. Ce serait aussi inefficace que de diriger les Parisiens vers l'autoroute en empruntant une route vicinale.

LE RESPECT DU RUBAN ÉLECTRIQUE


La première fois qu'un cheval voit une clôture en ruban, il est intrigué et va voir, du bout de son nez, ce nouvel élément dans son environnement habituel.
La surprise est telle qu'il recule, mécontent (fouaillant de la queue) et, en général, n'y revient qu'une autre fois, le lendemain par exemple, et puis de loin en loin, chaque fois qu'une herbe tendre l'attire sous la clôture.
Certains chevaux, très sensibles, ressentent en le frôlant, si le ruban est électrifié ou non. Est-ce grâce à un phénomène d'induction ou grâce aux poils tactiles du nez qui agissent comme le brin d'herbe dont se servent les cultivateurs pour tester leur clôture ?


C'est pour toutes ces raisons qu'IL NE FAUT JAMAIS DÉBRANCHER VOTRE ÉLECTRIFICATEUR, même si vous croyez « qu'il a compris ». Dans certains cas, il faut être prudent :

- Lorsque vous lâchez plusieurs jeunes ensembles, car la contagieuse excitation gagne tout le monde (voisins de pâture y compris) et les moins malins, ceux qui suivent en général, n'ont pas vu que les leaders ont tourné devant la clôture...

- Autre cas : le cheval « chaud » ou fou ! Pour tous ces chevaux difficiles, l'initiation au ruban s'impose. Il est alors important pour qu'ils sachent ce qui les attend lorsqu'on flirte avec le ruban.
Pour cela, confectionnez une « cage à rhinocéros », c'est-à-dire un ruban à 80 cm du sol et un autre au sommet d'un enclos infranchissable : carrière, paddock, rond de débourrage Laissez votre ou vos élèves à l'intérieur de ce ruban électrifié avec à manger et à boire durant 1 à 2 jours.

NETTOYEZ VOTRE CLÔTURE REGULIEREMENT

Couper les herbes qui viennent mettre votre ruban à la terre. Chaque brin d'herbe qui touche votre clôture, c'est un peu comme un cheval qui prend une « châtaigne électrique » et l'électrificateur, bien que puissant, finit quand même par ne plus pouvoir électrifier ces milliers d'herbes mouillées qui viennent « téter le jus » de votre clôture.

À cela plusieurs solutions :
  • 1 - Un électrificateur peu sensible aux pertes. (E5)
  • 2 - Un ruban hors de portée des grandes herbes, tout en interdisant le passage des poneys et des poulains (un juste milieu à trouver entre 60 et 80 cm du sol). Mais sachez qu'un cheval tentera parfois de passer sous le ruban, jamais dessus !
  • 3 - Un coup de tondeuse sous le ruban 2 fois par an. Au fond, l'inspection de votre clôture peut se faire en poussant une tondeuse
  • 4 - Du désherbant au printemps 50 cm de chaque côté de la clôture, mais attention de ne pas en mettre sur les parties métalliques de votre clôture si c'est du chlorate de soude
  • 5 - Vous éviterez très difficilement les toiles d'araignées couvertes de rosée, les crottes d'oiseaux qui coulent le long du ruban et sont tellement acides que l'inox, malgré sa taille (0,40 mm) finit par se couper en une année !
Une solution : utiliser les piquets en fibre de verre qui interdisent aux oiseaux de se percher.


DÉROUTEUR DE FOUDRE

Quand un orage approche, le mieux est de débrancher votre électrificateur du secteur et de la clôture. Pour protéger votre installation de façon plus permanente contre la foudre, bien que ce soit un phénomène très complexe et très difficile à contrôler, installez des dérouteurs de foudre réf 53A à intervalles réguliers sur votre clôture sur la boucle d'un tendeur, branchés à leur propre prise de terre (livrée avec).




Attention : ce dispositif ne protège pas vos chevaux de la foudre et de ses effets.
La foudre, avec la puissance qu'on lui connaît, trouvera aisément son chemin entre les deux pointes du dérouteur et ira, EN PRINCIPE, directement à la terre. Elle pourra très bien passer à travers le dérouteur de foudre sans laisser de trace ou bien carrément le faire éclater. Il suffira de remplacer celui-ci par un dérouteur de foudre tout neuf.

Le principe est simple, la foudre empruntant toujours le chemin le plus court (clochers, arbres...) pour rejoindre la terre, le dérouteur de foudre lui offre un chemin très court et très conducteur.



Dérouteur de foudre: Réf 53A (livré avec 1 prise de terre et 1 câble en cuivre).:
53ADerouteur de foudre
34.00 € TTC


Recharge de dérouteur de foudre: Réf 53B (livré par 4 sans prise de terre ni câble):
53BRecharge (4) derouteur de foudre
18.00 € TTC


OBJET MÉTALLIQUE PROCHE DE LA CLÔTURE ÉLECTRIFIÉ ?

Cet objet peut être un portail métallique, des fils de clôture en barbelés, un abreuvoir en tôle, etc...

Il y a de fortes chances pour que vous soyez «victime» d'un champ d'induction électrique. Il n'y a alors pas de perte de courant dans votre clôture, à condition bien évidemment que ces objets ne la touchent pas!!! :

C'est très simple, les électrons du courant peuvent parfois circuler jusqu'à 30 cm autour du ruban, et électrifier ainsi tout ce qui est proche et en métal, notamment des fils de fer parallèles. La solution : mettre ces objets «à la terre» grâce à une prise de terre de 50 cm de long environ reliée à l'objet métallique par un simple fil de fer.
C'est peut être ce fameux courant d'induction que sentent certains chevaux et qui leur permet de savoir si leur clôture est branchée ou pas...

LE COURANT NE PASSE PLUS ?

Cela peut provenir :
  • - 1 - d'une mauvaise (ou insuffisante) prise de terre (cas très fréquent)
  • - 2 - d'une batterie ou d'une pile vide
  • - 3 - d'isolateurs qui fuient parce craquelés par le soleil. N'achetez que des isolateurs de qualité.
  • - 4 - d'un branchement entre le sol et votre ruban par un vieux fil de clôture qui traîne par là.
  • - 5 - d'une végétation excessive.
  • - 6 - d'une combinaison de ces causes.

COMMENT CONTRÔLER LES PANNES

  • - En faisant le tour « nez sur le ruban » et sur les isolateurs pour essayer de détecter la panne. Le soir, les étincelles sont plus visibles.
  • - En installant un interrupteur général tous les 500 mètres, en avançant testeur en main vers l'extrémité de la clôture et en la branchant progressivement grâce à ces interrupteurs, vous pourrez ainsi localiser la panne.
  • - Le testeur de fin de ligne vous permet de savoir d'un coup d'oeil si le courant (1 500 volts minimum) arrive bien en fin de clôture.

QUELQUES PANNES POSSIBLES ET COMMENT LES RÉPARER

Votre électrificateur émet désormais un «clac-clac» très discret et la lampe ne s'’allume plus:
Problème : Vous avez sans doute une MASSE (mise à la terre) quelque part.
Solution : La localiser et réparer :
  • A) Arrêtez l'électrificateur (pour ne pas vous faire piquer)
  • B) Débranchez le câble marron (référence 28) à son arrivée au ruban. Déboulonnez le connecteur et placez-le sur un monticule ou une pierre pour qu’il ne touche pas le sol.
  • C) Rallumez l'électrificateur.
Vous constatez :

1) «CLAC ! CLAC !» fort et lampe jaune qui s'allume à chaque impulsions
Déduction : l'électrificateur et le câble de branchement marron (ref 28) ne sont pas en cause, la panne est donc plus loin... sur le ruban.
Solution : Re-branchez votre câble et cherchez sur les rubans l'endroit qui est en contact avec le sol (ancienne clôture en fil de fer, branche d'arbre, piquet métallique qui touche le ruban etc.)

2) «clac ! clac !» faible et pas de lampe... comme au début de votre recherche.
Déduction : La panne est dans le câble marron qui passe sous terre et qui fuit (cas assez fréquent si vous roulez ou piétinez votre câble de raccordement)
Si vous avez utilisé un câble qui n'est pas isolé HAUTE-TENSION au lieu du câble ref 28 la panne est vraisemblablement là... car même les gros fils en caoutchouc noir pour aussi impressionnants qu'ils soient, ne sont pas isolés HAUTE-TENSION puisqu'ils sont faits pour du 220 ou au mieux du 380 volts et... souvenez-vous que votre électrificateur «fabrique» du 8 000 volts !
Solution : Remplacez ce câble en nous commandant un câble ref. 28 de la bonne longueur.
28MCable Haute Tension (le metre)
1.05 € TTC

3) Votre électrificateur n'émet plus de «CLAC ! CLAC !» et la lampe ne s'allume plus.
Problème : il a peut-être reçu la foudre et une de ses sécurités est grillée.
Solution : enlevez les 2 fils qui sortent de l'électrificateur (la terre & le câble marron). Rebranchez:
  • - S'il fonctionne, c'est qu'il n'est pas en panne et que la panne est ailleurs.
  • - S'il ne fonctionne pas, dévissez les 4 vis de la plaque arrière et remplacez le fusible (1A) qui se trouve dans le petit tube noir.
  • - S'il ne fonctionne toujours pas, renvoyez-nous l'électrificateur. Pour 86.50 € (module) ou 88.50 € pour un bloc noir et votre électrificateur sera comme neuf.


Besoin d’aide pour la pose de votre clôture? N’hésitez pas à nous contacter. En fonction de vos projets, nous pouvons vous fournir des adresses de poseurs de clôture électrique indépendants.







- Questions - Commandes - Devis -
LA SANGLIERE ~ 45420 Dammarie en Puisaye
Tel : 08 00 03 81 78 (Numero vert)
ou 02 38 29 64 64
Fax : 02 38 29 61 80