Fixed Scrolling
Logo La Sangliere      LA SANGLIERE Logo La Sangliere

   Accès au panier en cours

Clôture contre les sangliers





Présentation

Une petite révolution dans la protection des dégâts des sangliers.

Voici ce qu’écrit le Chasseur Français, le premier à être venu voir sur place ce qu'il y avait de nouveau dans ce système:


 Contenir les sangliers efficacement.  Contenir les sangliers efficacement.

La clôture électrique est désormais reconnue par les Fédérations de chasseurs, et par tous ceux qui connaissent le sujet, comme la plus efficace, voir la seule, capable de protéger les cultures des dégâts de sangliers... en dehors du tir de destruction !
Devant l'explosion du phénomène, notre bureau Recherche & Développement (qui avait déjà inventé le ruban électrique en 1985 rappelons-le) a décidé de s'y coller et voici les directions dans lesquelles ils ont longuement travaillé.



L'éducation du sanglier


clôture spécialement étudiée contre les sangliers On ne peut qu'être admiratif devant l'intelligence, l'éducation, la connaissance de son territoire, la rapidité avec laquelle les marcassin apprennent...pour un animal qui voit si mal et à qui s'applique sans doute le plus la formule : "Tous ses sens en éveil"
Or que se passe-t-il autour d'un champ de maïs ? Il y a de grandes chances pour que le ruban soit installé depuis la saison dernière et qu'il ne soit branché qu'au moment des semis, ensuite, le maïs étant levé et donc sans risques, l'agriculteur ne se donne plus la peine de transbahuter toutes les 4 semaines, la batterie de 25 kilo (aller et retour)...pour alimenter la clôture. Elle n'est donc plus une menace et tels les gosses mal élevés, le sanglier, jeunes en tête, qui chaque nuits scrutent et enregistrent tout ce qui se passe sur leur territoire, ont repéré qu'on peut la franchir et qu'elle fait partie du paysage. Arrive Août, les premiers épis et le délicieux maïs en lait, là l'agriculteur va brancher sa clôture mais les sangliers risquent de la forcer, ne comprenant pas pourquoi elle serait différente des mois précédents. Cette longue explication pour vous montrer qu'une clôture efficace ne doit jamais céder, elle doit vous faire reculer à chaque fois que l'on essaye. et ainsi on essayera qu'une ou deux fois par an!
Désormais, grâce à ce nouvel électrificateur solaire surpuissant qui supprime la pénible corvée de batterie, on allume au moment de l'installation de la clôture et on ne l'éteindra que lors de son démontage et son rangement...ou alors on la laissera BRANCHEE toute l'année, même si il n'y a rien a protéger, pour qu'elle devienne un barrière mentale. L'éducation de ces générations sans cesse renouvelées sera hélas partiellement gâchée par les clôtures du voisin qui pendouillent et ne délivrent pas la bonne et constante leçon. Un animal aussi intelligent que le sanglier, s'il a pu franchir une clôture, parce qu'elle était débranchée ou trop faiblement électrifiée, re-tentera sa chance, au même endroit s'il a vraiment faim ou si votre pelouse est irrésistible... ce franchissement deviendra pour lui une "coulée ".
Pour le sanglier, la leçon doit être permanente et brutale : on ne touche jamais à ce ruban ! et donc :
NE JAMAIS DÉBRANCHER LA CLÔTURE





L'ÉLECTRIFICATEUR

Problème, pour avoir la même puissance qu’un électrificateur branché sur le secteur (rarement possible dans les champs) il faudrait un appareil « batterievore » dont la grosse batterie de 75Ah se déchargerait en 7 jours !
Comme il faut transbahuter les 25 kg de plomb , jusqu’au chargeur puis ramener la batterie chargée avant la nuit,
Le nouvel électrificateur solaire ultra-basse impédance (UBI) de La Sanglière

  • 1920 : la haute impédance : un Américain invente l'électricité sans ampérage (la clôture électrique)
  • 1950 : la basse impédance : un Australien améliore le principe
  • 2012 : l'ultra basse impédance : un Américain reprend le flambeau
  • 2013 : La Sanglière l'importe pour contrôler les sangliers


Les fabricants d’électrificateurs portables en ont réduit la consommation de la batterie à 4 semaines ce qui représente quand même une bonne douzaine de transbahutage pendant la saison, en voiture quand c’est possible ou à travers champs le plus souvent.
Autre problème, en limitant la consommation de la batterie, on est forcé de réduire la puissance de l’électrificateur.
Notre solution à toutes ces misères : Un nouvel électrificateur solaire conçu aux USA et qui utilise, pour ceux que la haute technologie intéresse, l’ultra basse impédance (UBI).
Cet électrificateur magique, joue comme on le lira plus loin, presque à armes égales avec les électrificateurs branchés sur le secteur !
Fini la batterie de 25 kilos de plomb, Le soleil et la technologie font tout, en plus dissuasif... pour les sangliers!



Le ruban

Des fils en acier inoxydables, sont généralement utilisés pour conduire le courant. Ce sont nos études en 1985 qui en ont décidé ainsi et que tous les copieurs ont ...copié.
Problème, si l’inox est plus solide, plus durable, inoxydable, il n’est pas le meilleur des conducteurs et sur de longues distances (plusieurs Km) avec seulement 3 à 4 fils conducteurs, d’une section minimale (0.15 à 0.30mm) on a un peu la situation du petit sentier par lequel on voudrait faire passer la plus grosse circulation possible...
Notre solution:
S’inspirer des lignes à haute tension de l’EDF dont les fils, pour les mêmes raisons, sont en aluminium. Pour protéger ces fils en alu, plus fragiles au pliage que le fils inox, nous les avons groupé au centre du ruban comme nous le faisons avec un autre ruban pour chevaux que nous fabriquons pour les USA , l’Australie ou les pays scandinaves, là où le sol est souvent mauvais conducteur.

L’intérêt de ce groupement c’est que la coupure de l’un des 4 fils est aussitôt ré-alimenté par les 3 autres puisqu’ils se touchent. Ce dernier détail (promis j’arrête) est intéressant car il évite les clac clac que font deux fils voisins mais qui ne se touchent pas. Ces clac clac que vous entendez dans la radio ou qui déchirent votre image Telé...

Les piquets

Ceux là, nous les avions mis au point en 1990 nous les avons breveté et baptisé La Sanglière (c’est ce nom bizarre que tous nos clients ont rapidement adopté, et nous avec, en en faisant notre enseigne) Comme ils ont prouvé leur efficacité, nous ne les avons pas changé. Ils positionnent ainsi les 2 rubans, sur 2 plans et sur 2 hauteurs. Là notre Service Recherche & Développement s’est contenté de s’inspirer des hauts de camps militaires que l’on appelle bavolets et que ni les prisonniers, ni les sangliers ne savent comment les franchir.



Le ruban comporte 2 pare-chocs très résistants qui le protège de l’usure ou des coupures 4 fils en aluminium très conducteurs, sont en contact permanent et ainsi se ré-alimentent les uns les autres.

Aux angles, pour garder ce positionnement du ruban, deux anneaux isolés se clouent sur un « solide » piquet en bois. Ces piquet dépasseront de 50cm, aux 4 coins du champs. Si il n’est pas carré on ajoutera autant de piquets que d’angles. Ils permettent de tirer sur la ruban pour bien le tendre même sur de grandes longueurs.
De retour à la Tour, pour faire la porte, on enfonce 2 derniers piquets à 5 mètres l’un de l’autre Un près de la tour, où on accrochera les 2 poignées, l’autre 5 mètres avant... Assurez-vous que c’est bien par cette porte que passeront les engins...
En visant ces piquets on pulvérise, un peu de Roundup sur 1 mètre en suivant la lisière du champs. La « brigade-installatrice » (lire plus loin) sera sous certains climats obligé de pulvériser, directement sur le ruban, un nouveau nuage de Roundup.
les piquets La Sanglière espacés de 10m (c’est suffisant et plus économique) on enfonce les 2 pieds des piquets, le plus court vers l’extérieur. Tous les 3 piquets on vérifie qu’on est resté bien en ligne.

Déroulement des rubans


On place le clip entre la joue et la tour (pour libérer la bobine de son frein) et on repart vers les piquets en tenant chaque ruban que l’on enfile dans chaque oeil.

Nous voilà arrivé à la porte. On fait plusieurs tours morts autour de chaque oeil du piquet bois en gardant 5m de ruban pour faire la porte. Sans brutaliser le ruban les quelque tours doivent l’immobiliser lorsqu’on décrochera les poignées.


La tour de contrôle

Elle a plusieurs fonctions : enfoncé de 1m dans le sol, son tube carré de 6x6 bichromaté est une excellente prise de terre. L’eau de pluie ou d’arrosage qui pénètre à l’intérieur va humidifier le sol un mètre plus bas. Elle est difficile à arracher et sert d’antivol à l’électrificateur.
Ses 2 bras portent chacun une bobine de 1000 mètres de ruban.
On débobine ou on bloque la bobine grâce à un clip spécial qui vient se placer d’un côté ou de l’autre de la bobine.

La joue de la bobine à été modifiée pour que des crans, solides et très saillants, plaqués contre la tour, bloquent la bobine lorsque le ruban est fortement tendu.
Les bobines restent en place et ainsi le ruban n’est ni coupé ni maltraité. Il attend sagement la saison suivante où l’installation sera peut-être déplacée.
Phénomène intéressant, ce qui reste sur la bobine, cette surcharge à électrifier, comme elle s’applique à un ruban très conducteur, augmente la puissance mesurable sur la clôture... ce qui ne serait pas le cas avec des conducteurs en Inox qui au contraire en augmenteraient la résistance. (je ne me souviens plus comment les électriciens appellent ce phénomène)

Installation de la tour de contrôle

Assurez-vous que c’est bien là qu’elle est le moins visible des passants et que c’est par là que la porte laissera passer les engins agricoles. A orienter pour que le tube porte bobine soit perpendiculaire à la clôture. Elle s’enfonce très facilement à l’aide d’un bélier.

On accroche les 2 poignées auxquelles on fixe le ruban. 4 cm de compression du ressort permet sans effort d’ouvrir et de fermer les 2 rubans de porte. Reste plus qu’a tendre le ruban de toute la clôture ...d’un coup!
On enroule le ruban en forçant chaque bobine à tourner. On regarde ce qui se passe en bout de clôture à la porte. On décroche le clip situé contre la tour. Et on le clip de l’autre côté de la bobine. Cela pousse la bobine vers la tour et ses rayons viennent ainsi se bloquer contre la cale soudée sur la tour.
idem pour la tension de l’autre ruban.


Installation de l’électrificateur

 

Face au SUD On l'installe face au SUD pour qu’il soit le plus ensoleillé possible.
  1. On l’accroche sur le sommet de la tour en vérifiant que le petit interrupteur est bien sur OFF.
  2. On le sécurise à l’aide d’une vis auto perforante (un pré trou est là pour rendre l’opération plus facile). Ainsi il n’est pas absolument involable, mais c’est nettement plus difficile. Dans les régions à risque un cadenas et une chaîne pourront être installés.
  3. On installe le petit câble vert dans sa cosse noire
  4. On visse la prise de terre verte sur la tour dans le trou prévu à cet effet.
  5. On installe le double câble marron dans sa cosse rouge
  6. On pince chaque ruban dans son étrier en aluminium que l’on pince à l’aide de l’écrous à oreilles.



Voilà, reste plus qu’à allumer en poussant le petit bouton sur ON. Le control lumineux doit clignoter. Si ce n’est pas le cas éteignez (OFF) et laissez le panneau solaire remplir la batterie interne. Revérifiez demain.
Vous pouvez aussi acheter l’un de nos testeurs à lampes ou électronique qui vous permettront de surveiller si le courant passe...

Les brigades de « garde clôture »



La Sanglière (ou la Fédération des chasseurs) constituera sur chaque chasse, une brigade de 2 ou 3 chasseurs/techniciens volontaires et bénévoles Comme Ils chassent sur ce territoire, ils le connaissent et vont avoir ainsi le rôle d’installateur et de surveillant de de la clôture. En effet, ni le cultivateur trop occupé au printemps, moment des clôtures ni la Fédération, ne peuvent tenir efficacement ce rôle. ils seront en général amis du cultivateur et vont eux aussi trouver là un rôle de «garde clôture» qui sentira déjà la chasse dès le retour du printemps. La Sté La Sanglière de son côté embauchera un spécialiste (peut-être un jeune cultivateur formé dans une fédération) Il sera en permanence à la disposition de ces brigades par téléphone et par ordinateur . Le site qui compilera les données sera consultable par les Fédérations ou par accès codé, par ces brigades. Ce même site offrira différentes applications comme le cadastrage et la superficie des champs, ainsi que tout ce qui sera possible et utile à tous.
Assurant la «Hot line» il guidera chacun lors des installations ou assurera le SAV éventuel du matériel.

Les cervidés et les hommes

Ils franchissent la clôture La Sanglière au lieu essayer de se couler et de s'accrocher les bois comme on le voit hélas souvent en pensant à l'agonie de ce pauvre animal. Les humains eux aussi peuvent l'enjamber, à n'importe quel endroit, sans se faire piquer. Bref elle ne protège que des sangliers... mais elle le fait bien.

Le Golf de Sully sur Loire

Ses 50 hectares de magnifique gazon sous lequel grouillent les vers de terre, maintenant que les insecticides sont interdits, est cerné par des grandes chasses solognotes. Une tentation que tous les golfs subissant les mêmes dégâts ont résolu par la pose d'un coûteux grillage. Régulièrement certains endroits étaient défoncés et le terrain mettait 5 à 6 mois à s'en remettre. Les Golfeurs avaient le même comportement que les cultivateurs faisant expertiser leur dégâts outrés ou malheureux selon leur sensibilité écologique.. Ceinturer tout ce terrain ne fut pas un mince affaire et à cause des routes la clôture fut alimentée par 2 électrificateurs Un branché sur le secteur et l'autre sur batterie. Pour avoir assez de puissance et pour éviter la corvée de la recharge, je leur fabriquais moi même un électrificateur solaire "monumental" et qui est, je viens de le mesurer, moins performant que l'électrificateur compact que La Sanglière propose désormais. Je dois avouer que les premières semaines j'étais dans mes petits souliers (de golf bien entendu) et je m'attendais à chaque week-end à des copains goguenards et des jardiniers furieux. Cela fait 10 ans et une seule fois un sanglier est passé... par la porte en ruban qu'un des voisins avait laissée ouverte! Il arrive certains hivers que le tour du parcours soit retourné, au ras de la clôture. Voilà un test grandeur nature et sans contestations possibles.






- Questions - Commandes - Devis -
LA SANGLIERE ~ 45420 Dammarie en Puisaye
Tel : 08 00 03 81 78 (Numero vert)
ou 02 38 29 64 64
Fax : 02 38 29 61 80